J'avais cour de repet ce jour-là, mais je tenais à venir sur place rencontrer le warman en vrai...

Bonjour Grand Warman,Bonjour aux Membres de la Warpeeps mondial

je me nomme N.. et suis âgée de 26 ans.

Je voudrais ici expliquer mon histoire, car ce que je vis depuis deux ans est une grâce.

En fait tout a commencé en 2016 à Ngola. C'était le jour de la descente pour l'orphelinat organiser par la Warpeople Cameroun. Ce jour-là, ça ne faisait que 2 mois j’étais sur la page. J'avais cour de repet ce jour-là, mais je tenais à venir sur place rencontrer le warman en vrai, car ce Grand me fascine par sa façon d'être, de conseiller etc…

Ce jour donc, je suis arrivé en retard et les gens étaient en train de se diriger en voiture aux parc saint Anastasie. J'étais accompagné de ma grande sœur dans sa voiture, car elle tenait aussi à voir le Warman.

Nous les avions suivis au parc et à l'entrée alors, en garant ,nous tomb ma soeur et moi devant le katika. Quel bonheur de le voir… il était trop sympa avec nous. On a discuté quelque minute ce jour-là. Ma sœur n'arrêtait pas de taquiner le katika car elle est folle de lui grave mrd. C’est d’ailleurs elle, qui m'a fait découvrir la page.

Après avoir dit aurevoir, nous sommes parties et j’ai continué à suivre le reste des activités sur la page. Deux jours après, le Warman m'écrit pour me dire qu'il y a un gars qui m'a vu au parc et veut mon contact. Moi étant surpris mais comme c'était le warman ; j'ai demandé son âge, etc…

Grand warman m'a dit qu'il est âgé de 29 ans, vit sur Yaoundé et se bat dans la vie. Moi étant célibataire et rassurer qu'il soit au pays ; Car je ne voulais pas moi de Mbenguiste hihihi, avec des histoires qu'on entend ici au pays et vol du mh. Bref comme il etait au pays avec moi, j'ai accepté de discuter avec lui. Quelques minutes après, le gars m'a écrit avec son profil. J'ai parcouru ses quelques photos. Je le trouvais mignon, grand et quelle prestance dans nos discussions. Il m'a dit ce qu'il faisait dans la vie, sa tribut (est d'origine bamiléké (Bafoussam) et moi suis béti (Eton de père et mère bulu). Nous avions discuté plusieurs semaines et un jour, on s’est donné rendez-vous et on a fait connaissance en vrai. C'était trop bien et je le trouvais trop mature, calme. Il me rassurait, mais je me méfiais toujours.

Je lui ai dit que depuis le début « qu'on reste amis » car je ne voulais pas m'engager vite et souffrir après, car ma dernière relation et la seule que j'ai eu ; c'était mal terminer. Alors, je voulais laisser faire le temps. Après 3 mois de relation virtuelle et physique, j'ai commencé à ressentir de l'amour pour Yvan. En fait, depuis le moment qu'il m'avait dit ce qu'il ressentait envers moi ; je faisais semblant de ne pas voir ni comprendre mais au fond de moi j'étais déjà amoureuse mais je résistais. Je lui ai avoué mon amour pour lui et il était super content et moi aussi mdrrrr. Deux mois après, nous avions passé l'étape (la première fois) que tous ceux qui lisent ce témoignage attendent mdrr, c'était magnifique. Yvan m'a comblé de tendresse, de bonheur j'étais heureuse et fière d'être tout à lui, dans tous les sens du terme aahhaha.

Ensuite notre vie, suivais son cour, lui étant en déplacement entre douala et ngola. Je dois ici dire que Yvan ne m'avais pas dit en détail ce qu'il faisait ,il m’avait juste dit qu'il se défend dans une boite de la place et fais des cours du soir à côté.

Ensuite, j’ai rencontré sa famille qui vis tous à douala (mère et père ont été très bien avec moi, ses sœurs également). Mon beau père m’appelle souvent (ma petite belle fille Eton de l'ouest lol).

Ma famille à moi ne dérange pas, ils ont accueilli Yvan avec joie. Même si quelques personnes parmi mes copines me décourageaient, soi-disant « il va m'utiliser et aller épouser sa sœur du village » ; que je suis très jolie et je devrais viser plus haut,mais moi je sentais et suivais mon cœur. Ma mère ayant plusieurs fois rencontre Yvan me disais toujours ceci « ma fille, la plupart des garçons bamiléké quand il constate que tu te comportes bien avec respect et surtout devant leur famille ; il va te respecter et aura du mal à te manquer du respect si sa mère t’approuve, alors comporte toi comme je t'ai éduqué, c'est à dire soit soumise devant eux ,ne change jamais et ton bonheur sera au bout ». Je dois aussi signaler que ma mère n'apprécie pas le comportement de certaines de mes copines. C'était à l'époque, mon petit moment de têtutesse envers ma mère, car je voyais mes copines en cachette. J'ai compris bien plus tard que ma mère avait raison. Bref voilà que 6 mois après avoir connu Yvan qui m'annonce qui s'envole pour la canada. En fait un soir, il m'annonce qu'il a un secret à m'avouer. Il était venu tard dans la nuit chez nous et mes parents étaient étonner qu'il vient la nuit mais vu comme il voulait me voir, c'était sans problème. Nous sommes restées dans notre barrière discuter, Yvan me regardais et ne savais pas comme me dire, moi j'étais en panique « que peut-être il va me dire qu’il a fait un truc avec une autre fille ou que c'est finir entre nous ». Bref j'étais dans tous mes états ; je le questionnais grave, alors il m'annonce qu'il est un ancien mbenguiste, venu du canada depuis bientôt un 1 an pour un stage dans les zones tropicaux car envoyer par une boite canadienne. J'étais étonner ,abasourdir d'apprendre cela et je n’avais jamais rien remarquer (ni ses sœurs, ni sa famille me l'avais dit). En fait, il me dit alors qu'il a fait jurer à sa famille de ne pas me le dire car j'allais le rejeter si je suis mbenguiste lol, car je l'avais dit au départ que les mbenguiste mentent trop alors il a préféré cacher et aussi que, c'est le warman qui l'avais conseillé de me séduire sans mentionner être du canada car de tout façon il vivais au Cameroun alors c'était mieux de le voir sur ce plan-là. Grand warman, moi ta petite sœur ; tu m'as fait ça pourquoi éééé ? Même warman ne m'as jamais rien dis sur ça pourtant on discutait souvent en ligne. J'ai respecté le code là grand frere mrdd .

Alors Yvan m'a dit qu'il va bientôt rentrer car le stage est fini. Pour dire vrai, j'étais dépasser et me suis dit ça va mal finir entre nous car les relations à distance ; je n'aime pas cela. Ensuite, il retourne au canada, que va-t-il se passer entre nous ensuite… Son retour arrivé, j'ai essayé de ne pas montrer ma déception et mon inquiétude

Yvan rentre, c’est la moquerie que tu veux voir pour certaine copine ici à Yaoundé, « oooh il va te laisser tomber, oooh sa soeur du village va monter à ta place ». Moi j'avais au fond de moi confiance à mon homme

Sa famille m'a beaucoup soutenue et je suis même un moment aller passer quelque temps au village de mon homme à bafoussam chez la grande mère. J'ai adoré cette ville et les sortir pour le champ, était pour moi super avec mes belles sœurs.

Quelque temps après, la famille de Yvan est venue toquer la porte, ensuite Yvan est revenu 3 mois après pour le mariage et la dote. J'étais si contente de mon homme. Moi la première fille de mes parents, c'était la joie et mon père est fière de mon homme. Il s'entente trop bien.

Avant d'arriver ici au canada, j'avais peur pour mon foyer, avec les histoires qu'on lisait sur la toile au terre concernant les lois canadiennes qui saccagent les couples là. En venant, ma mère et mon père m'ont conseillé à mort, de ne jamais prendre les choses des blancs pour gérer mon foyer avec. Depuis presque 1 an, que je suis ici je suis tranquille. Je fais ma formation et notre vie est super. Je suis dans mon foyer comme une reine. Si Yvan me fait un truc qui me dépasse, j'appelle ma belle-mère au pays oooh. Nous serions bientôt parents de notre première enfant, c’est un garçon et si tout se passe bien, sera dans 4 mois.

INSTANT EMOTION

Je voulais ici dire ce que je pense du Warman. Grand frère tu 'es un homme simple, trop amusant, cool, aussi un homme au grand cœur qui aide les autres. Sans toi, je n'aurai pas eu le bonheur que je vis à présent. Grace à toi je suis marié. Tu es celui qui m'a envoyé ce beau Yvan que j'adore, il me respecte, c'est un homme battant qui sait faire des économies, il m’associe toujours dans ses projets. Bref c'est un homme diamant comme ça dis au terre.

Je me souviens d'une conversation que tu m'as dite il n’y a pas longtemps. Je te cite « petite soeur comme tu vis le bonheur à présent avec ton mari là, il te comble, il est gentil, respectueux envers toi et envers ta famille comme tu me dis, mais n'oubliez jamais aussi de penser à ses moments-là le jour qu'il va t'énerver hein, n'oublie pas de savoir que ce même Yvan va tôt ou tard te dégouter par un geste ou un truc, alors en ce moment-là pense que c'est aussi cela le mariage, des bon et des mauvais côtés. Si dans ces moments que ce gars t'énerve, tu choisir la police ou lui faire tu mal, voir divorcé alors saches que tu n'aurais rien compris à la vie ,car comme toi même femme Yvan te supporte et te supportera aussi pareil(je lui ai dis la meme chose), des moments que toi même tu le dégoute par tes gestes ,mais ce qui est important est de traverser ces moments de turbulence là avec calme, personne n'est parfait, le mariage est une course de fond que seul les résistants arrivent au bout du chemin ensemble, Retiens ceçi periressé »

J'ai retenu Grand frère, c'est dans ma tête et mes pensées.

Merci à vous de m'avoir lu

N et Yvan



27 vues0 commentaire