LE JOUEUR TOPO DE L'HOMME

Bonjour chers membres du Terre. Je viens aujourd’hui sur la page pour vous parler de l’histoire de ma rencontre avec Le Warman. En effet, je connais Le Warman depuis que nous avons 8 ans, c’était en 1985 -1986. Nous fréquentions la classe de Cours Elémentaire 2 dans une petite école de Douala. Ce garçon m’avait tout de suite frappé (et les autres petits camarades aussi) par son aisance à lire, à parler. Lors des séances de lecture, il lisait avec une certaine fluidité et facilité que même l’instituteur restait admiratif. Nous l’avions immédiatement surnommé « Journaliste » car nous étions convaincus qu’il en deviendrait un. Après cette brève année scolaire, Le Warman a changé d’école mais nous nous voyions de temps en temps car on habitait des quartiers voisins. Lorsque je passais dans son quartier, je l’apercevais toujours entouré des gars de son secteur à un carrefour, sans doute leur « Parlement ». On se faisait toujours un signe de la main en guise de salutations. En 1994, j’ai quitté mon quartier et nous nous sommes perdus de vue. Quelques années après, je suis arrivé en Belgique sans plus jamais avoir entendu parler de lui, mais également sans jamais avoir oublié ce garçon qui nous avait tous marqué par son « débit verbal » élevé. LOL. En 2004, certains de mes amis d’enfance sont arrivés chez moi en Belgique. Et à chaque fois, ils me parlaient d’un « bavard » qui vient régulièrement passer du temps avec les camerounais nouveaux-venus dans un centre de refugiés. Ils me disaient : « tu dois le connaitre, c’est un gars de ton ancien quartier ». Mais moi j’avais des doutes car le surnom qu’il donnait à ce « bavard » m’était inconnu. Je leur disais que je connais un seul garçon capable de faire cela, que c’est un camarade avec qui j’ai étudié en 1985. J’avais vu juste. En 2009, nous nous sommes rencontrés au mariage d’un ami commun. Malgré toutes ces années passées, on s’est tout de suite reconnu. Mes amis m’ont confirmé qu’il s’agissait bien de ce « bavard ». On s’est re-mémoré les histoires de notre enfance et parlé du bon vieux temps. Après une courte période sans nouvelles, on a de nouveau repris contact. Et depuis, on passe des heures au téléphone et on se rencontre à l’occasion. Chers membres du Terre, si j’ai tenu à écrire cette petite histoire, c’est juste pour témoigner que depuis tout petit, Le Warman a toujours été rassembleur, bavard, chef du « Parlement » comme il le dit souvent. Ces qualités lui sont innées. Cette capacité à captiver l’attention des gens est inscrite dans ses gènes. Ses facultés à parler, à lire, à écouter, à coordonner, à diriger, ne datent pas d’aujourd’hui. Mais j’ai également été frappé par son expérience de la vie, car je trouve que la plupart des conseils qu’il donne à notre jeunesse sont judicieux. Je n’oublierai pas de mentionner sa sociabilité et sa générosité, car venir donner de son temps pour remonter le moral de ses compatriotes en situation irrégulière ( alors qu’il était en ordre de séjour), montre à quel point il a un grand coeur. Warman, tu es et restes mon « Journaliste ». En créant la page du Terre, tu as juste confirmé ce que tu es déjà. Longue vie au Warman ! longue vie au Terre ! longue vie au Cameroun ! Eddy Aimé Shaquille.

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L'énergie que tu mets au service des kmers

LE PERIKA TOPO QUE HEIN Bonjour le but ktk je suis un mbindi kmer du kmer...je suis au terre ca fais 5ans aujourd'hui...je n'ai pas un PB particulier hein c'est vrai que la situation au pays est un g

Warman est doux de coeur

ON TOPO SUR L'HOMME QUE HEIN un djo Bonjour WarMan et excellent Katika ! Je viens te faire bcp d'atalaku et de bravoure. Tu connais ta valeur paapa. Je suis allé voir un oncle vraiment âgé (68