LE RETOUR DU NDOLO TRIBUNAUTIQUE QUI PIQUE AU KHO

Bonjour Warman,


J’ai besoin de conseil qui peuvent m'aider dans ma situation.

Je suis âgée de 33 ans j'ai deux enfants ans avec mon ex-mari âgé de 38 ans.

On s’est connue ici à mbeng en 2015 à une veillée. J'étais encore dans le Gounda, lui il bossait déjà. La relation a évolué et je suis tombé enceinte rapidement. Il a voulu qu'on s'installe ensemble. On s’est mariée ici pour faciliter mon intégration. Sa grande famille est au Cameroun ,sa grande vie ici , alors il a prévu la Dot pour plus tard. Ensuite il a acheté(pret) une maison, moi je faisais petit job à côté. Pour dire vrai Warman mon homme était bien, il faisait deux boulots pour joindre les dépenses en général. Moi je suis tombé enceinte de notre deuxième fils et après l'accouchement les pb ont commencé, il n'était plus comme avant. Il a perdu son boulot principal et cela la rendue nerveux. Je lui reprochais son humeur, mais cela ne changeait pas.



Lui m'accusais de trop dépenser les réserves pour des habit, iphone etc. C'est vrai que j'aime être coquette mais je faisais attention à ce qu'il me reprochait, mais lui ne changeais pas, pas du tout romantique, même mon anniversaire il oublie parfois.

Apres 3 ans de mariage, notre couple ne tenait plus, mon mari détestait mes copines, sois disant qu'elles m'intoxique la rébellion, mon église il ne supportais pas car pour lui tous ses pasteurs étrangers sont des malhonnêtes. La goutte d'eau a depassé quand il m'a donné ultimatum que je devais choisir entre ma vie familiale ou mes copines. La situation était devenue incontrôlable à un point que je ne devais plus sortir voir des gens sans qu'il me soupçonne d'être avec un homme, alors j'ai décidé qu'on se sépare. Malheureusement la police est venue le mettre dehors, mon époux a tout fait pour qu’on récole les morceaux mais moi je savais que cela allait encore nous nuire car on se disputais trop devant les enfants. Au tribunal la juge a tranché que je devais rester dans la maison pour la securité des enfants, lui il devait verser une pension pour les enfants, la maison, en attendant que je retrouve un emploi stable. Cela fait 1 an et demi que nous sommes séparés et divorcer.



Il ne voyait pas les enfants car il m’avait menacé de me faire la peau et la justice lui a demandé de se mettre à l’écart. Il dit que j'ai détruit sa vie, son casier judiciaire est sale.


Depuis j'essaye de discuter avec lui mais il ne veut pas me parler, il m'a bloqué partout, a dit que je prenne les enfants définitivement pour moi, qu'ils viendront le chercher quand ils seront grand. Sa grande soeur ici m'évite, refuse de me parler que je suis mauvaise ,m'accuse d'avoir détruit la vie de son frère .

Warman. Je sais que la situation ne plaide pas en ma faveur mais je n'ai jamais voulu lui faire du mal. Actuellement je voulais aller au cameroun avec les enfants mais j'ai peur car il m’avait une fois menacé que si à mbeng je l’ai détruit, au pays il ne va pas me louper. En plus il est installé au kho actuellement. Depuis cette histoire, nos familles ne se parlent plus,personne pour la médiation .



Quel attitude faire Warman ,suis en plein panique ,mes enfants réclame leurs père .

Je regrette ,si cetais à refaire j'aurais supporter plus ,je ne suis pas heureuse malgré l'apparence car j'aime encore mon ex mari,tout le monde m'ont tourner le dos,mes ex copine me sabotent partout d'être la méchante qui a volontairement mis mon mari dehors
Je me sens si seule




15,522 vues6 commentaires