Tu as fait de moi la femme la plus heureuse.

TÉMOIGNAGE NDOLO CONCRET

Bonjour Grand frère,

Je viens ce soir pour faire un témoignage. Ma vie a changé grâce à ta page.

Tout d'abord, je dois dire que je connais ta page depuis 2014. A vrai dire vers 2013, je crois sur ta première page privée. Nous étions parmi les premiers abonnés. Je suis âgée de 32 ans et vis au Luxembourg. J'ai une fille de 6 ans, je bosse comme assistante.

Alors dès le moment que tu étais contre la relation sans frontière et que tu prônais le 100 % kmer ; j'ai commencé à te détester Big. Tu m'as bloqué plusieurs fois car je trouvais que tu exagérais. Je pensais en ce moment-là que l'amour peut se trouver n'importe où peu importe le pays. Donc, ton mot 100% camer m’énervait grave, surtout que moi mon ex un kmer un gars de chez moi-même, m'a laissé avec l'enfant encore toute petite. Bref une relation que j'ai eu du mal à digérer. J’avais la tête un peu en l’air, alors je suis devenue ce que tu n'aimes pas big Warman, une féministe de mokolo comme tu nous appelle. Pendant presque deux mois, j’étais parmi le groupe de fille qui te combattais sur la toile. Un déclic est venu le jour que j'ai fait venir mes parents ici pour se reposer et se soigner pendant deux mois. Mon père qui est un maitre d'école adore lire. Alors il lissait tes sujets sur ta page car je l'avais montré à force qu'il me voyait sur ça. Un soir il a commencé à parler du bien de toi Warman, ma mère aussi, que tu es un bon enfant, un vrai camerounais qui aime son pays, bien éduqué qui respecte les parents. Bref je me suis senti bizarre et honteuse et j'ai décidé ce jour-là d'arrêter ce que je faisais comme féminisme inutile. Pendant deux ans, je lisais des histoires sans plus réagir. Un jour donc en 2017, comme ma vie amoureuse était un désert, trop de voleur et menteur qui me courait après pour mon physique ; alors j'avais décidé de rester seul avec ma fille. J'ai voulue participer à la recherche ndolo . J'ai écrit mon texte, en 1 heure j'ai reçu plus de 50 personnes. J'étais étonné et je ne savais même pas répondre à tous ce jour-là, le lendemain j'avais presque 100 Messages. Il y'avait 3 mecs que j'ai décidé de discuter avec pour faire mon choix, un était en Allemagne, l'autre en Belgique et le dernier en France. Celui de France était âgé de 40 ans et très posé, respectueux dans les échanges, un gars Yabassien , moi fille ewondo. J’avais de l'appréhension de cette différence de tribus et on a beaucoup discuter. Il avait un petit garçon de 5 ans, séparé et son ex était partir vivre au canada et l'enfant était avec lui en France. J'ai décidé de laisser tomber les autres pour me concentrer sur lui et au fil des jours le courant passait bien. Il a décidé de venir me voir après deux mois. Il a pris congé à son boulot (chauffeur dans une entreprise de transport routier) et il est venue un week end, a de lui-même réserver un hôtel dans ma ville. J'ai trouvé cela très respectueux. Quand je l'ai vu, j'étais trop contente, il ne parle pas beaucoup. Ce jour-là mes parents étaient venue en Europe et rentrais bientôt. Ils ont été très content de le rencontrer et on a passé deux jours à se promener. Mes parents l'adorent car c'est un homme bien éduqué, qui respecte la famille. A son retour, je sentais que j'avais fait le bon choix. Comme vous aimez lire la partie croustillante là on n'a rien fait oooh. Il ne m'a pas demandé et j'étais trop fière de ce respect. Juste quelque bisous et à son retour nous avons continué à échanger et il me montrait que je comptais pour lui.

Après 6 mois de relation, il m'a montré à ses deux sœurs et son grand frère ici. Je me suis senti bien avec eux. On va dire que moi je suis à la base une fille assez calme, donc sa famille m'a bien accueilli. L’année passée, il a décidé de me doter et nous sommes allé au pays avec nos enfants, ses frères et sœurs, mes parents sur place. J'ai été doté dans les règles, marié directement sur place. La cérémonie était super et j'ai beaucoup aimer le youyou des deux familles lol, franchement moi qui avais peur d'être rejeter car mère célibataire, différence de région mais je me suis senti bien. Sa mère m'a bien accueilli et me donnait beaucoup de conseils et son père est un peu mon cota lol. Il m'appelle sa petite fille, j'adore hihihii. Je précise que j'ai appris à parler la langue de mon epoux et je comprends déjà un peu. Je voudrais que nous transmettions nos langues aux enfants car je tiens beaucoup à cela. Nos deux enfants apprennent et je les aimes tous les deux pareilles

Nous vivons ensemble ici en France car j'ai déménagé pour suivre mon mari et par chance, j'ai trouvé un boulot sur place depuis peu. Je suis enceinte de notre premier enfant et ma vie donne jusqu'à. Je suis heureuse

Je dois aussi indiquer que mon époux est un fan assidu du Warman, il l'écoute beaucoup, adore ses conseils sur la tradition, le respect et l'économie. Pour lui c'est un homme courageux, qui aime son pays. Je suis trop d'accord avec mon mari sur Warman et je regrette beaucoup de l'avoir combattue à l'époque. J'étais venue m'excuser chez le big après l'épisode avec mes parents et il avait accepté mes excuses mais m'avais bien chauffé avant lol. Grand merçi Big Warman, tu es un homme de principe qui a un moral d'acier. Comme nous avions déjà parler je viendrais avec mon époux te rencontrer quand l'enfant vas naitre. Tu as validé l'invitation et nous attendions ce moment avec impatience. Mon homme t'a déjà passé la commande de tes chapeaux incliner ooh lol.

A toi chérie, je voudrais ici te remercier de m'avoir rendue heureuse. Depuis presque 3 ans que je te connais, je me sent bien, tu as fait de moi la femme la plus heureuse. Même si ce n'est jamais facile un couple mais l'essentiel est le respect que nous avons entre nous, je suis une femme soumise à toi et tu le sais. Tu es mon mari et le chef de la famille, je t'accompagne dans les décisions et tu me donne toujours ma place. En bon économe, tu m'as appris à bien gérer nos finances et nos projets fonctionnent à merveille. Merci je t'aime mon Male dominant.

Merçi Big

Sandrine et J .




750 vues5 commentaires