A LA BRIQUE,LE LONG GANDOURA VEUT PIKER

Cc warmi tu vas bien j'espère. Tout d'abord merci de nous donner l'opportunité de nous s'exprimer à travers les temoignages ceci afin de d'ouvrir les yeux de certains. Voici mon histoire. L'année passée ma soeur se mariait j'étais sa weeding planner. On était allé acheter les tissus à la brique un 1er tour puis le stock est fini il fallait allé en chercher encore. Malheureusement le gars où on avait d'abord pris n'en avait plus. Un dimanche matin je suis donc repartit seule cette fois ci pour en chercher encore dans d'autres boutiques. J'arrive dans une boutique ils étaient 2 je passe ma commande malheureusement sur place il n'y avait pas assez sur place il fallait que un aille au magasin en prendre pour compléter. Celui qui reste avec moi commence à me faire les compliments koooh je suis belle, j'ai le teint de lheure Jai une belle peau qu'il me veut comme femme que je suis une étoile. Ayaaaa je wanda que hein papa tu m'as vu ca fait à peine 15min tu parles deja mariage ?? D'ailleurs je suis fiancée merci pour les compliments mais je ne peux accepter votre proposition. Je manipulais mon téléphone pour lui signifier que je ne plus avec lui mais il continue il me dit comment il veut m'emmener chez lui, me presenter à sa famille que je l'excite deja trop. Ca tique dans ma tête que euille c'est encore quoi norrr ?? Entre temps celui qui est allé prendre les tissus ne revenait pas et javais deja payé obligé d'attendre et écouter. L'intérieur de la boutique n'était pas visible de la route, et où on m'avais donné la chaise était un peu caché il se rend compte que je veux aller vers l'extérieur il se place devant moi que je dois l'ecouter que pardon il m'aime il va me donner tout ce que je veux minceuuuuuuu mon coeur commence à battre je me dis calme toi essaie de trouver un échappatoire. Je lui dit que j'ai compris mais il faut qu'on apprenne à se connaître et avec le temps on verra. Il non sec que lui il me desir trop qu'il veut coucher avec moi que pardon si je ne veux pas faire dans la boutique on peut aller derrière sa boutique il a une case labas. Mince je me dis seulement que le mr ci va me violer ici ses yeux etaient rouges un genre il parlait en tremblant pour me prouver qu'il me desir il me montre son sexe d'abord à travers le gandoura OMG Jai jamais vu une tk aussi long et gros à travers l'habit c'était déjà immense je me dit que le père ci va me déchirer ici j'ai vu ce que les gens disent souvent que le pied du bb. Il serre son gandoura que je confirme le tk bien tendu après il montre celà. J'ai failli m'evanouir il me dit regarde l'effet que tu le fait en quelques minutes j'ai commencé à supplier que pardon un autre jour j'ai mes menstrues je ne suis pas dispo il dit qu'il ne peut pas me laisser partir entre temps l'autre gars est venu a posé les tissus pendant qu'il le chassait il ya eu aussi du mouvement attirant l'attention dehors c'est comme ça que je l'esquive je récupère prends mes tissus sans compter et je cours seulement. Javais couru jusqu'au carrefour ecole de police car javais pris la route de l'école publique. Je ne sais pas comment j'ai fait pour courir avec autant de tissus en main. J'ai pleuré dans le taxi je tremblais tellement. Il est venu me laisser devant mon portail. J'ai mis du pour m'en remettre car bien rien que ses mains qu'il avait posé sur mes hanches et mes epaules me donnait envie de vomir. Jusqu'à aujourd'hui j'ai peur d'aller à la brique même en passant dans le taxi je suis mal à l'aise. Désolé pour la longueur ça m'a fait du bien d'en parler.