LA BORBOR DE 20 ANS EXIGE LE RACLAGE DU SANG DES LASS, LE ROCKY PIACK LES CONDITIONS

Bonjour grand warman. Je zap les atalaku car tu connais ta valeur. Je n'ai jamais balancé un toli dans le terre mais suite à cette nouvelle rubrique et aux femmes qui disent que les hommes ont peur de venir témoigner je décide de sortir du sous marin. Je suis un jeune homme de 25ans, mon coma se passe quand j'ai 21ans, j'arrive en 1ere année universitaire dans une école de la capitale ngola. Dans ma classe il y avait une demoiselle de 20ans qui était considérée coe l'une des plus belles de la classe, tres brune, mince, mouna bobor. Elle aimait se faire remarquer en cours, genre quand un prof lui parle un genre elle sort elle. Elle était asthmatique aussi donc en une semaine elle pouvait tomber 4fois. Tous les gars voulaient ça. Moi n'étant pas bobo je restais moi dans mon coin mais un jour c'est la go qui vient m'aborder (il faut quand mm avouer que moi même j'étais pas facile côté charisme) on a commencé à flurté, on se voyait tous les soirs après les cours, pour se balader ou prendre un verre. De fil en aiguille c'est devenu ma go jusqu'à en classe on wandayait que le petit ci a fait comment pour avoir la go là. On était nous dans notre ndolo puis un jour je la bring chez un pote pour mbinda (j'étais pas moi bobo donc je vivais moi en famille je n'avais pas la position) quand on mop et je veux aller plus loin elle bloque et me dit qu'elle n'aime pas coucher ailleurs si ce n'est chez son copain. Je lui explique que je n'ai pas la position chez moi elle dit nièt elle ne peut pas faire ça chez mon ami... Nespa je tchop maîtrise et je wait quand tout monde voyage chez moi je l'appelle pour venir voir la maison. Elle n'a pas de complexe de la modestie de ma piol. Le jour là on commence alors le match, je fais tout préliminaire possible mais elle ne mouille pas, je chatte même elle me regarde comme la télé. Je mets le lubrifiant je djoum elle ne sent rien pourtant ça sèrre. Je wanda que euill je pine seulement le bois?! Je fini je joua je descends, elle est tellement triste et m'avoue que ce n'est pas de ma faute. Elle me dit que pour qu'elle yamo la mbinda elle doit être en règle !!! Je lap bêtement et je ask à la go que pour faire l'amour il faut seulement se conformer à quelles règles nor, elle dit noo elle parle des menstru. Elle me supplie alors de remettre ça dans une semaine quand elle aura ses menstru et c'est elle même qui me propose de go chez mon pote vu que chez moi les gens seront déjà back de voyage... Big, j'ai flex kass les jours qui suivaient, je dormais à peine, je ne savais pas à quoi m'attendre vu que j'avais jamais vu le sang d'une fille. Le jour-J arrive et on se prend chez mon pote. Quand je commence seulement à retirer ses vêtements la go est déjà entrain de trembler, c'était plus la même personne, quand je suce ses lolo elle veut seulement die de plaisir, je mets mon preso je djoum avec hésitation la go crie... Heureusement elle n'avait pas un flux abondant mais je pouvais voir du sang sur la capote. Elle gémissait grave jusqu'à jouir j'étais vraiment étonné. Moi je n'arrivais plus à jouir facilement mais je forçais. On faisait comme ça 3 jours par mois vu qu'elle saignait sur 4 jours. Un jour elle m'a demandé de plus utiliser le preso. J'avais debord refusé mais comme je l'aimais on a commencé à faire sans preso pèr, quand on finissait y'avait le sang partout sur moi... J'ai commencé à faner, les gens me disaient que je noici, je maigri, j'étais plus vraiment heureux, c'est comme si on me vidait mon énergie, j'étais toujours entrain de dormir, même en cours...y'avait alors une mal chance qui me suivait déjà big... Là où j'ai décidé d'arrêter tout ça c'est quand lors de notre dernier rapports elle m'a dit de mettre la langue. Je lui ai dit ma chérie je t'aime bien mais je me préfère. J'ai coupé le contact. En classe on était assis sur le même banc, j'ai changé de côté. Je l'évitais déjà comme la peste. J'ai commencé à prier et en fin d'année je suis passé en deuxième année et elle est restée derrière vu qu'elle et les études c'était pas trop ça. Aujourd'hui je ne peux plus tenter de faire un truc pareil. Si une fille tente de me proposer ça encore c'est le coup de poing de Francis Nganou qu'elle va recevoir. Ya pas que les hommes qui ont des pratiques bizzares. Même les femmes aussi. Désolé d'avoir été long et pour les fautes. Vive le warman et vive le terre