TEMOIGNAGE TRADITION KMER 4

Bonsoir Big Ktk Par la présente je came do un bindi témoignage concernant la tradition. Stp poste en mode anonyme. L'histoire se déroule en 2004 et jétais encore au secondaire en classe de 3e. Mon pater bossait ds une banque mais ayant un snack bar où il passait très souvent après le work pour contrôler bidiman le business avant de back à la piol le soir. Mais il s'avère ke depuis 2 semaines le gérant a choua les dos et a tracé. A la recherche d'un autre gérant, le vieux assumait lui même la fonction cad kil était lui même gérant. Un soir donc aux environs de 22h, il voulait déjà fermé pr back vu kil yavait coupure ds le secteur depuis la journée et d'après l'eneo de lepok ça ne devrait revenir ke le lendemain. Mon big refre ayant lui même son alimentation dans le même bâtiment ke le snack bar du vieux. Au moment de la fermeture autour de 22h les tontons grands bandits ont débarqués et maîtrisé le big refre avec une arme , pendant kil était au sol, 1 des malfrats est go maîtrisé me vieux lui demandant de sortir du comptoir et il s'en est suivi des coups de feu où le pater a reçu 2 balles à la jambe gauche et une balle a effleuré son épaule heureusement cetait une légère blessure à cet endroit. Mais les 2 balles au niveau de la jambe lui ont fait tombé. Mon big refré ayant vu le pater au sol a cru kil était die. Il s'est subitement levé du sol genre "comme vous avez temê le vieux hein, finissez avec moi une fois" et dans son faux courage ou bien je dirais même une force surnaturelle "ki venait sûrement des ancêtres oooh man no know", a sauté sur l'1 des bandits et se sont échangés les coups de poing( mon big refre est kan meme debout comme Francis Nganou hein lol), les braqueurs ont fui et lep leurs armes et certaines pièces d'identités sur place. Le vieux a été transporté d'urgence à l'hosto pr des soins. Après opération et retrait des balles ds sa jambe, le médecin a joss ke la plaie n'est pas si profonde et ajoute ke d'ici 1 mois tout ira mieux. #Voici_où_entre_en_jeu_les_ways_de_traditions. Mon vieux étant lui ds son système église à 80% et tradition 20%. Ma vieille elle cest le contraire 20% eglise et 80% tradition. Voilà qu'après 6 semaines voire 1 mois la blessure du pater fait semblant de guérir mais le pater joss kil se sent de plus en plus mal. Et éprouve même les difficultés de waka. Superficiellement la plaie sèche mais à l'intérieur ça pourrit. Moi même j'ai wanda sur la KliT là. Ma vieille a wise un peu et joss au vieux ke le way si peut être les coutumes heinnn... le don man dit ke Didon dort la carte , kil a do koi à ki ? La mater insiste mais le don man ne gère pas. Un matin elle crée un model ke ooh on la call au lech ke ma big reme est sick 1 genre 1 genre, qu'elle va juste do un allé et retour pour s'enquérir de la situation. Nespa elle décale au lech du vieux car ma reme et mon vieux sont de lechs différents. Arrivée sur place, elle go voir l'1 des durs potes d'enfance du pater ki piol au lech et ne gère pas lui les histoires d'églises par conséquent maîtrise à son niveau les ways de coutume et tradition. Cest là où il dit à ma mater ke depuis from il ya certaines coutumes ke mon pater refuse de do et ke ça peut être ça ki est à l'origine de sa non guérison. En plus il ya même une chaise sur lekel on doit le faire sat dessus et il doit aussi construire une petite case au lech tjrs pr les ways de la tradition. La mater a wanda que Merde le pater lui s'en fout de tout ça heinn. Cest comme ça kel give un peu les dos à l'ami du pater afin qu'il begin à gérer les trucs . Elle back et lui send encore le jeton pr kil gère tout. Entre temps le pater n'est au courant de rien. Quand tout était presque prêt, la mater a convaincu la pater de décaler au lech. Le don Man a accepté, elle lui a mis devant les faits accomplis. Cest où le pater a pu gérer all les coutumes kil y avait à faire au lech. Je rappelle que même 8 semaines après l'incident , il allait tjrs à l'hosto take les soins kil payait, mais aucune satisfaction, il a même du arrêter avec le work Car la douleur ne lui permettait même plus de waka sur une distance de 200 Mètres. Une fois back du lech après avoir fait ce kil y'avait à faire. 2 semaines plus tard, le pater a recommencé à waka jusqu'à ce kil pouvait même run le 400 mètres avec Usain Bolt. Cest où le don man de pater a compris kon ne blague pas avec la tradition ou la coutume. Aujourd'hui lui même reconnaît kil a failli lost son pied et même sa life à cause de la croyance au dieu des mekat abandonnant ses propes dieux sur les terres qui lui ont vu naître. Cest une histoire ki est gravé dans ma cabosse. Kil pleuve ou kil neige je meurs moi ke sauf avec ma tradition. Jai fait fi de d'autres détails pour que ce ne soit pas trop long. Les terriennes et terriens ki jurent au nom du Dieu ke les mekats nous ont niqué avec là, finissez de l'adorer mais backez au lech verser l'huile sur les crânes . Sinon les ancêtres vont vous montrer la montre de Montréal.